Armoiries



11 avril 2013

NOMINATION DE HUIT NOUVEAUX JUGES À LA COUR DU QUÉBEC

Le ministre de la Justice du Québec, monsieur Bertrand St-Arnaud, annonce la nomination de huit nouveaux juges à la Cour du Québec.

Il s'agit de :

- monsieur Jean Asselin, nommé à la Chambre criminelle et pénale à Québec;
- madame Hélène Bourassa, nommée à la Chambre de la jeunesse à Québec;
- monsieur Daniel Bourgeois, nommé à la Chambre civile à Québec;
- madame Anouk Desaulniers, nommée à la Chambre criminelle et pénale à Gatineau;
- monsieur Paul Guimond, nommé à la Chambre civile et à la Chambre criminelle et pénale à la Ville de Saguenay;
- monsieur François-Félix Lacasse, nommé à la Chambre criminelle et pénale à Gatineau;
-
monsieur Marc Ouimette, nommé à la Chambre criminelle et pénale, à la Chambre civile et à la Chambre de la jeunesse à Amos;
- monsieur Dominic Pagé, nommé à la Chambre de la jeunesse à Québec.

Monsieur Jean Asselin est détenteur d'un baccalauréat en sciences juridiques de l'Université du Québec à Montréal. Admis au Barreau en 1986, il a exercé sa profession en pratique privée dans les domaines du droit criminel et pénal, du droit disciplinaire, du droit militaire et du droit administratif. Depuis 2012, il exerçait au sein du cabinet Stein Monast. Monsieur Asselin s'est impliqué dans diverses associations professionnelles à caractère juridique. Il figure au palmarès « The best lawyers in Canada » dans le domaine du droit criminel.

Madame Hélène Bourassa est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université Laval. Admise au Barreau en 1985, elle a commencé sa carrière en pratique privée et ensuite au Centre des services sociaux de Québec. Depuis 1993, elle a agi à titre d'avocate plaidante au Centre jeunesse Chaudière-Appalaches où elle a de plus occupé les responsabilités d'adjointe à la coordination, de coordonnatrice et de formatrice. Sa pratique a porté principalement sur la protection de la jeunesse, l'adoption, la tutelle au mineur et la justice pénale pour adolescents. Madame Bourassa a prononcé plusieurs conférences touchant le droit de la jeunesse.

Monsieur Daniel Bourgeois est détenteur d'un baccalauréat en administration des affaires de l'Université de Moncton (1980), d'une maîtrise en fiscalité de l'Université de Sherbrooke (1983) et d'un baccalauréat en droit de l'Université Laval (1987). Il a commencé sa carrière professionnelle en législation fiscale au ministère des Finances du Canada. Admis au Barreau en 1988, il a amorcé sa carrière d'avocat en cabinet privé. Depuis 2007, il était associé au cabinet De Grandpré Chait. Sa pratique était spécialisée en litige fiscal, commercial et municipal. Monsieur Bourgeois a été professeur en fiscalité à l'École des hautes études commerciales de Montréal, à l'Université Laval, à l'École du Barreau ainsi qu'à l'Ordre des comptables agréés du Québec. De plus, il a régulièrement prononcé des conférences en droit fiscal.

Madame Anouk Desaulniers est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Elle a été admise au Barreau en 1991. Elle a commencé sa carrière en pratique privée. En 1997, elle a joint l'équipe des substituts du procureur général à Gatineau. Depuis 2002, elle exerçait sa profession au ministère fédéral de la Justice à Ottawa et, depuis juin 2012, elle y était directrice et avocate générale intérimaire à la Section de la politique en matière de droit pénal. Madame Desaulniers s'est activement impliquée au sein de son ordre professionnel et dans des groupes de travail fédéral-provinciaux.

Monsieur Paul Guimond est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université Laval. Depuis son admission au Barreau en 1986, il exerçait sa profession en cabinet privé. Depuis 1998, il faisait partie de l'étude Girard Allard et Guimond et était syndic correspondant du Barreau du Québec. Sa pratique était concentrée en droit civil, en responsabilité civile, en assurances, en construction, en droit commercial, en droit corporatif, en droit matrimonial ainsi qu'en matière pénale. Monsieur Guimond s'est impliqué au sein de la communauté juridique et de la communauté d'affaires de la région.

Monsieur François-Félix Lacasse est détenteur d'une licence en droit de l'Université d'Ottawa, d'une maîtrise en droit de l'Université Cambridge et d'un diplôme d'études approfondies en droit pénal et politique criminelle en Europe de l'Université Panthéon La Sorbonne. Il a été admis au Barreau en 1987. Après avoir travaillé comme clerc juridique à la Cour suprême du Canada, il a exercé de nombreuses fonctions comme conseiller législatif ou procureur au sein du ministère de la Justice du Canada. Depuis 2006, il était procureur fédéral au Service des poursuites pénales du Canada, à titre de coordonnateur des litiges à la Cour suprême du Canada et de président du Comité national des litiges. Monsieur Lacasse s'est grandement impliqué dans la formation. Il a donné de nombreuses conférences et compte plusieurs publications à son actif.

Monsieur Marc Ouimette est détenteur d'un baccalauréat en travail social et d'un baccalauréat en sciences juridiques de l'Université du Québec à Montréal. Depuis son admission au Barreau en 1988, il travaillait comme avocat pour le Centre communautaire juridique de l'Abitibi-Témiscamingue. Il a pratiqué le droit criminel, le droit de la jeunesse, le droit administratif et le droit familial. Il a également travaillé comme éducateur et travailleur social de 1980 à 1987. Monsieur Ouimette s'est beaucoup impliqué au sein de la communauté ainsi qu'auprès de son ordre professionnel et il était bâtonnier de l'Abitibi-Témiscamingue depuis avril 2012.

Monsieur Dominic Pagé est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université Laval. Depuis son admission au Barreau en 1991, il a exercé sa profession en pratique privée. Depuis 2004, il faisait partie de l'étude Grégoire & Pagé. Il pratiquait surtout en droit de la jeunesse et criminel ainsi qu'en droit de la famille. Monsieur Pagé a été impliqué auprès de son ordre professionnel, notamment à titre de membre de plusieurs comités.

Nous offrons à ces huit nouveaux juges toutes nos félicitations et leur souhaitons la meilleure des chances dans leur nouvelle carrière!

Retour aux communiqués de 2013