Armoiries



21 avril 2016

NOMINATION DE CINQ NOUVEAUX JUGE DE PAIX MAGISTRATS À LA COUR DU QUÉBEC

La ministre de la Justice du Québec, madame Stéphanie Vallée, annonce la nomination de cinq nouveaux juge de paix magistrats à la Cour du Québec. Il s'agit de madame Josée Fontaine, nommée juge de paix magistrat à Longueuil, madame Julie Laliberté, nommée juge de paix magistrat à Montréal, madame Nancy Lecompte, nommée juge de paix à Salaberry-de-Valleyfield, madame Caroline Roy, nommée juge de paix magistrat à Laval et monsieur Jacques Rouillier, nommé juge de paix magistrat à Longueuil.

Madame Josée Fontaine est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke. Elle a été admise au Barreau en 1989. Elle a commencé sa carrière dans les cabinets de pratique privée et a ensuite exercé sa profession dans la fonction publique fédérale. Depuis 2001, elle était procureure aux poursuites criminelles et pénales, notamment au bureau de Montréal.

Madame Julie Laliberté est détentrice d'un baccalauréat en droit. Depuis son admission au Barreau en 1999, elle était procureure de la poursuite à la cour municipale de la Ville de Montréal.

Madame Nancy Lecompte est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke. Elle a été admise au Barreau en 1998. Elle a commencé sa carrière en pratique privée chez Aumais Chartrand Avocats inc. Depuis 2012, elle était procureure aux poursuites criminelles et pénales au bureau de Salaberry-de-Valleyfield.

Madame Caroline Roy est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Elle a été admise au Barreau en 1992. Depuis 1995, elle était procureure aux poursuites criminelles et pénales, d'abord au bureau de Trois-Rivières et, depuis 1998, au bureau de Joliette.

Monsieur Jacques Rouillier est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Il a été admis au Barreau en 1984. Il a exercé sa profession en pratique privée et, depuis 2001, il était procureur aux poursuites criminelles et pénales au bureau de Montréal.

Nous offrons à ces cinq nouveaux juges de paix magistrats toutes nos félicitations et leur souhaitons la meilleure des chances dans leur nouvelle carrière.

Retour aux communiqués de 2016